Norvege

Voyage en Norvège

Voici en détails mon voyage en Norvège ! Bonne lecture à ceux qui auront le courage de tout lire 🙂

D’oslo à Stavanger

La première journée de notre voyage s’est essentiellement passée dans les transports : train, métro, avion, bus. Bref c’était long et pas forcément passionnant.

Pour résumer, nous avons pris l’avion depuis Paris sur la compagnie Norwegian. Et même s’il y avait le wifi dans l’avion et un super coucher de soleil, nous n’avons pas eu de chance. En effet, notre vol avait plus d’une heure de retard. C’est finalement à 2h du matin, après s’être repéré à la boussole dans Oslo, que nous arrivons enfin à l’auberge de jeunesse (Anker Hostel), pour une petite nuit de 4h.

Le deuxième jour, comme prévu, nous avons pris le train, 8h de trajet direction Stavanger. Départ bien trop tôt de la gare centrale. Mais nous nous en fichions, nous étions tellement excités que finalement la fatigue ne se pas trop fait pas ressentir. Et là, enfin on la découvre cette belle Norvège, entre montagne et fjord, ses jolies petites maisons, ses gares jaunes. Le trajet était vraiment très beau, surtout jusqu’à Kristiansand. Et en plus, le soleil est au rendez-vous ! De quoi nous faire rêver pour la suite de notre voyage.

A Stavanger, rebelotte nous nous sommes dirigé grâce à la boussole jusqu’au camping. Une fois arrivés, nous avons monté la tente pour la première fois, et je dois dire que nous ne nous sommes pas trop mal débrouillé pour une première. Comme nous avions fini assez tôt, nous avons profité du début de soirée pour emprunter les petits chemins dans la forêt et se promener autour du camping et de son lac. Par manque de temps nous n’avons pas vu grand-chose de la ville, mais les alentours du lac et du camping étaient très jolis.

Cette première nuit en camping était un peu fraiche, mais bien reposante vu le sommeil qu’il nous manquait.

De Stavanger à Lofthus

Stavanger

Le lendemain matin, debout tôt car nous avions rendez-vous à 9h au centre de Stavanger pour récupérer la voiture chez Europcar. Et là surprise de taille (sans jeux de mots), nous avons le droit à un Tourane Volkswagen tout équipé, alors que nous avions réservé une Peugeot 107 sans GPS pour limiter notre budget. Autant dire que grâce à ce surclassement nous avons eu plein de place dans la voiture ! 🙂

La journée continue avec une belle randonnée de 4h (aller/retour) jusqu’au sommet du Preikestolen. Une fois de plus nous avons eu pas mal de chance puisque le ciel s’est découvert juste au moment où nous sommes arrivés au sommet ! La vue était vraiment superbe, et même s’il y a eu beaucoup de monde tout le long de la randonnée et une fois au sommet, ça valait vraiment le détour.
Pour finir la journée, nous avons trouvé un coin tranquille pour faire du camping sauvage, entre deux champs, près des chèvres.

Pour notre quatrième journée nous avons pris la route jusqu’à Lofthus. Une journée de voiture vraiment belle, où nous avons encore eu droit à beaucoup de soleil. Nous avons donc enchaîné les paysages à couper le souffle, roulé tout au bord des fjords, et vu plein de cascades de très près.

Le soir nous avons passé la nuit au camping de Lofthus qui était vraiment pas mal. La vue était incroyable et on était sous des cerisiers. On profitera d’ailleurs de ce cadre magnifique pour faire notre premier barbecue ! 🙂

Bergen et Flam

Malheureusement, le réveil se fera sous la pluie. Nous avons vite remballé notre bazar et nous sommes partis pour Bergen, en espérant que le temps serait un peu mieux là-bas. Et ouf ! Une fois sur place il ne pleuvait pas. Le temps n’était pas top, mais tant il n’y avait pas pluie 🙂

Nous avons flâné au centre ville, sur le port, et dans le fameux quartier de Bryggen. Nous avons même eu l’occasion de goûter quelques spécialités, telles que de la baleine, ou du fromage de chèvre au caramel : toutes les deux complètement degueu’ ! Nous sommes ensuite montés en funiculaire au mont Fløyen et nous avons fait la descente à pied. Bergen est vraiment une très jolie petite ville, quoiqu’elle soit très touristique. Je regrette de ne pas y rester plus longtemps. Une journée de plus sur place aurait pu être bien.

Après moult hésitations, nous avons passé la nuit dans un camping proche de Bergen (Lone Camping à Haukeland). Le temps était tellement menaçant, que nous avons pas mal hésité avec une auberge de jeunesse. Finalement il y a eu seulement de la pluie toute la nuit et le lendemain matin.

C’est donc sous la pluie que nous sommes repartis direction Flam. Flam, c’est un genre de Disney; Il n’y a quasiment rien à part une gare, un port pour gros bateaux touristiques, des boutiques touristiques et des touristes évidemment.

Sur place nous avons pris la fameuse ligne de train Flam – Myrdal, qui monte dans la montagne. Celle-là même qui attire tant de touristes. Alors soyons franc c’était très beau, mais c’était tellement cher et blindé de touristes que cela perd un peu de son charme. Surtout qu’en Norvège on prend vite l’habitude d’être seul au monde.

Heureusement, pour le retour nous nous avion prévu une petite activité : redescendre en VTT. Et franchement ça c’était trop super ! Bon nous avons eu le droit à un temps presque apocalyptique avec pluie de folie et vent. Mais ça a rendu cette descente de 2h encore plus fun 🙂

Nous avons terminé la journée trempé et épuisé. Du coup, on ne se voyait pas trop remonter la tente qui était mouillée de la nuit passée, ni même dormir à la fraîche. Nous avions déjà bien trop froid. Nous avons donc choisi l’option Hytte. Des petites cabanes en bois avec un confort minium.

Les « alentours » de Flam

église de Borgund

Après une bonne nuit dans des lits, et au chaud nous étions d’attaque pour repartir de plus belle ! Le lendemain nous avons été voir l’église en bois debout (=Stavkirke ) la mieux conservée du pays : l’église de Borgund. Un édifice vraiment impressionnant !

La suite de la journée nous l’avons passé sur la route, car nous avons fait un grand détour pour ne pas repasser par un tunnel de 32km… Les tunnels nous on n’aime pas trop ça. Mais c’était une journée agréable, car une fois encore les magnifiques paysages se sont succédés. Nous avons même eu l’occasion de faire de la route de haute montagne et de toucher des neiges éternelles !

Le jour suivant nous devions faire du kayak toute la journée à Eidfjord, mais une fois sur place nous nous sommes vite rendu compte que ça ne serait pas possible. Le temps n’était vraiment pas top. Un vrai temps breton avec de la pluie qui crachouille et du vent.

Nous avons quand même passé la nuit là-bas, et nous en avons même profité pour faire une lessive et surtout utiliser un sèche-linge. Un vrai petit luxe, dans notre confort rudimentaire 🙂

Le lendemain matin, voyant que le temps ne s’était pas amélioré nous avons annulé le kayak et nous avons fait la route jusqu’à Oslo. Là où était le soleil !
Encore une belle journée de voiture, qui s’est terminé sous le soleil au Bogstad Camping à Oslo.

Visite d’Oslo

Oslo

Nous avons passé 2 nuits au Bostad Camping et nous en avons profité pour voir les alentours d’Oslo : Holmenkollbakken, golf d’Oslo, manoir/ferme de Bogstad. Et puis pour fêter le retour du soleil, nous avons fait un bon petit barbecue de saumon. Un vrai régal !

Puis il a fallut rendre la voiture à Europcar. Un petit pincement au cœur, car c’était presque devenu notre bébé finalement. Pour finir notre séjour nous avons passé 3 nuits dans une auberge de jeunesse (Oslo hostel apartment). Qui, en réalité, était des appartements partagés. Et nous avons écumé la ville de long en large.

Le centre d’Oslo n’est pas immense et peut facilement se faire à pied. Il faut quand même aimé un peu marcher, mais quand on voit le prix du ticket de tramway, on aime forcément marcher 🙂
Ce qui est bien avec Oslo c’est que dès qu’on s’éloigne un peu du centre, on a vite l’impression d’être à la campagne tellement la nature est omniprésente. Et c’est vraiment très agréable !

Nous avons profité de ces derniers jours en ville pour se faire plaisir en restaurants et en glaces. Mais aussi en faisant pas mal de siestes dans les nombreux coins d’herbes et jardins publics d’Oslo. Trois jours complets de visites, de découvertes et de repos.

Conclusion et chiffres

C’était beaucoup trop court, et tellement beau. Nous sommes vraiment tombés sous le charme de la Norvège, de sa nature sauvage, la beauté de ses paysages ! Et même si le temps n’a pas toujours été top, tout était vraiment parfait. Je vous ferais un petit épilogue plus tard 🙂

Et quelques chiffres :

• 1260 km en voiture
• 1 plein et demi d’essence
• 3 ferrys
• Beaucoup trop de tunnels
• 7 nuits sous la tente
• 1.5 Kg de pates et de riz
• 6 sachets de Noodles
• 18 barres de céréales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *