sydney

Sydney, la ville Pacifique

Direction le Pacifique sud, cap sur l’Australie et Sydney, une ville phare du Pacifique au coeur d’une baie magique. Cap sur une ville de tous les possibles, où l’on vit autant sur terre que sur mer.

Bienvenue à Sydney, la ville au bord du monde où tout est cerné par l’océan Pacifique, d’est en ouest, du nord au sud. Vous trouverez à la fois le confort moderne d’une mégalopole, et l’air pur, les embruns d’une nature flamboyante.

Que faire à Sydney ?

La ville est plutôt agréable, l’ambiance est détendue et les gens sont sympathiques.

Si vous n’avez pas le vertige, faites l’ascension de l’un des emblèmes de la ville : le Harbour Bridge.
Il y a 134 m de marches à gravir sans ascenseur pour atteindre le sommet.

Le feu d’artifice du Nouvel An de Sydney, l’un des plus réputés sur la planète mérite le détour.

Pour les amateurs de festival, la plus grande concentration de hippies en Australie se rassemble chaque année à Byron Bay à 1000 km au nord de Sydney pour le festival Uplift. Au programme : la promotion du bien-être personnel.

Visiter l’Opéra et le Harbour Bridge, voir les koalas et les kangourous, faire du surf, sont bien sûr les choses incontournables à faire en venant à Sydney. Mais vous pouvez en plus découvrir la partie sauvage, les plages, les dauphins, les requins, …

Sydney et ses 120 plages

Dans la ville Pacifique, l’océan est partout. Entre Palm Beach, à la pointe nord, et Cronulla, au sud, il y a plus de 100 km de côtes. Et la baie centrale qui en fait le plus grand port naturel du monde.

La cité Pacifique se mérite. C’est un endroit plein de courants et de dangers. Ici, on apprend à nager et à surfer à l’âge ou d’autres apprennent à marcher. 80% de la population australienne vit le long des côtes. Savoir nager, à la plage ou dans votre piscine, est très important.

Direction Magic Point, à la pointe de Sydney pour voir une espèce de requin en voie d’extinction : le requin-taureau, une espèce menacée.

Faites un détour au large de Maroubra, une des plages les plus fréquentées de Sydney, si vous souhaitez apercevoir des méduses géantes, des calmars dansés, des dragons des mers, un poisson apparenté à l’hippocampe, que l’on ne trouve que dans les eaux chaudes de l’ouest de l’Australie.

Le requin-taureau a des dents très aiguisées et pointues. Mais elles ne sont pas comme un couteau.
Elle sont trop espacées, ils ne peuvent pas couper leur nourriture. Ils ne peuvent manger que des gros poissons, pas d’hommes.

Sydney, ce n’est pas seulement des plages, des falaises et l’océan. A la périphérie de la ville, on est aussi entouré de parcs naturels. Des arbres par centaines de millions. Des forêts d’eucalyptus qui viennent tremper leurs branches jusque dans les eaux de l’estuaire.

Travailler à Sydney

Il n’y a pas de saison pour tenter sa chance à Sydney et vivre au rythme d’une métropole tournée vers la mer, où plage et océan sont une vraie culture.

Il faut obtenir un visa « Vacances travail » réservé aux moins de 30 ans et valable un an.
Chaque année 25 000 jeunes Français débarquent en Australie, avec le même rêve : commencer une nouvelle vie.

Une astuce pour rester plus longtemps : le WWOOFing. C’est la condition indispensable pour pouvoir renouveler un visa vacances-travail et rester une année supplémentaire.
En devenant wwoofer, sachez que vous n’êtes pas payé pour votre travail mais vous êtes nourri et logé.

Cela peut être une belle expérience dans un cadre idyllique, tout dépend de vos conditions et lieux de travail et de logement. On n’a pas forcément le confort partout.

C’est la vie de backpacker et de voyageur, où on n’a pas tout le confort qu’on voudrait avoir.

Pour découvrir Sydney, empruntez le transport collectif le plus prisé : le ferry-boat.
Chaque année, 7 lignes transportent 18 millions de passagers, touristes et hommes d’affaires confondus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *