luang prabang

Luang Prabang, la ville de la sérénité

Direction le Laos, un pays calme pour découvrir son joyau Luang Prabang, une ville sereine à l’atmosphère unique avec un charme fou. Au confluent de la rivière Nam Khane et du Mekong, Luang Prabang est une perle rare. Une ville de 70 000 habitants, comme un village hors du temps, une jolie princesse endormie !

Pourquoi aller découvrir Luang Prabang ?

Ce qui fait la particularité et le charme de Luang Prabang, c’est quelque chose de très métissé, un mélange d’influences. L’art du Laos emprunte à l’art de ses voisins. Les Laotiens ont toujours aimé emprunter ce qui leur plaisait et ce que les caravanes importaient, ainsi que ce que les Français ont apporté à l’époque coloniale.

C’est une ville coloniale où se mélangent l’architecture laotienne, les emprunts d’ailleurs et, surtout, l’architecture de la colonie française, aux XIX et XXe siècles.

Cette ville est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

L’autre particularité de Luang Prabang, c’est l’aumône des bonzes, en procession dans les rues dès l’aube, en quête de leur riz quotidien. C’est une toute petite ville qui vit à un rythme presque villageois. Les gens sont pieux. Ils vont faire des offrandes dans leurs pagodes. Quand ils sont un peu plus riches, ils contribuent à redécorer les monastères.

Elle n’est pas tombée dans les mégapoles de l’Asie et n’a pas perdu son âme malgré le développement touristique. C’est toujours la même atmosphère de sérénité depuis 20 ans.

Comment y aller ?

Pour y aller, adressez-vous à La Maison de l’Indochine qui vous donnera tous les types de circuits qu’il y a à faire, même les circuits beaucoup plus explorateurs, pour aller voir les ethnies dans les rizières.

Il y a plusieurs vols par jour qui desservent Luang Prabang en direct avec Vietnam Airlines.

Où séjourner à Luang Prabang ?

Sur place, vous avez à votre disposition 260 guest houses et une soixantaine d’hôtels. La majorité sont des trois étoiles comme le bucolique Sanctuary Hotel, idéalement situé, au coeur historique de la cité. Il y a aussi une poignée de cinq étoiles.

Vat Phou, l’autre joyau du Laos

Envol pour le sud du Laos, à une trentaine de kilomètres de Paksé, sur la rive droite du Mekong. Les voyageurs explorent encore timidement le Vat Phou, cet autre joyau du Laos, inscrit depuis 2001 au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un site pré-khmer.

Champassak est le berceau de la civilisation khmère, établie ici dès le IVe siècle de notre ère. Les archéologues ont mis à jour les bassins qui servaient aux joutes nautiques du XIe siècle, les escaliers conduisant au sanctuaire sous la montagne sacrée, où Shiva a précédé Buddha. Le déclin de Champassak précède de 3 siècles la naissance d’Angkor.

Le Laos ne déçoit jamais personne, c’est vraiment le pays de la sérénité avec en prime le sourire des Laotiens, l’accueil, la générosité et la simplicité des gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *